triathlète amateur

Ma photo

Cuisinier à la Région Alsace au Lycée Robert Schuman à Haguenau et à ses heures perdues passionné par le triathlon

vendredi 5 août 2016

Dans le GRAND BAIN direct.... !!!

Les Duathlon s'est fini, les courses CAP on va les mettre de côté pendant quelques temps car le mois de juin est arrivé, et normalement avec lui .... l'été mais aussi les TRIATHLONS ainsi que les choses sérieuses. Bon l'été c'est vraiment pas GAGNER du tout, pour les triathlons ça c'est sur on est en plein dedans.



Ayant du faire l'impasse sur le triathlon de Bischwiller pour des raisons médicales, je serais donc "plongé" dans le GRAND BAIN à Cublize..... moi qui suis encore habitué au pataugeoire et petit bassin avec brassards ça devrait être une belle mise en situation.
Direction le Triathlon du Lac des Sapins L pour une reprise qui risque de ne pas se faire toute en douceur sur un format 3000/100/20 et un profil de loin pas des plus évident.
Le vélo est assez casse pattes, l'enchaînement des 2 tours ainsi que des petits cols vont faire très très mal... La gestion de course devrait être décisive car pour finir la course à pied en mode trail sera tout aussi délicate a négocier. Une course avec un profil atypique et difficile mais J'ADORE on devrait se régaler.
J'avais entendu parler de cette épreuve la saison dernière, énormément de commentaires positifs sur cette organisation. Nous avons donc décider avec Stéphane PALAZZETTI de partir sur cette épreuve de préparation pour l'Ironman de Zurich, 1 mois avant cela tombe parfaitement.... !!!
De plus cette compétition sera cette saison notre course "CLUB" et de ce fait le déplacement se fera entre Diables Bleus. On devrait passer un bon moment dans cette superbe région que je ne connaissais que de NUIT (Pas pour les NightClubs....) Ouiiiii c'est le terrain de jeu de la SaintéLyon mais ça c'était avant d'avoir la "PIQURE" triathlon, ironman, Kona et toutes les conneries qui vont avec.... LOL


Départ tranquillement le vendredi histoire de prendre la température des lieux, de repérer le parcours vélo (effectivement ça va faire mal), prendre quelques repères sur le site de la course (là aussi comme prévue c'est maqnifique) mais surtout pour installer tranquillement notre camp de base pour les 3 prochains jours....
Encore une fois c'est SUPERBE totalement perdu dans la nature dans un genre de "MAS" accueillis comme des rois par des propriétaires d'une grande gentillesse.
Pour l'instant le week end s'annonce TOP reste plus qu'à attendre l'arrivée du reste des Diables et Diablesses Bleus.... En attendant histoire de ne pas perdre de temps on prépare le BOARDMAN pour dimanche, ainsi que toutes les affaires de Course.... Comme disait l'autre "Ce qui est fait, ben est FAIT !!!"


Derniers petits entraînements samedi matin fait entre 2 averses histoire de voir si tout roule... les tenues et le matériel HUUB est juste PARFAIT on va vraiment être bien dimanche pendant les 5h de course.
Retour au Gîte histoire de faire du jus, mettre les jambes en l'air avant de filer en début d'aprém récupérer mon dossard.
Je prend la décision de ne pas mettre mon vélo au Parc samedi, vu la météo et les orages annoncés toute la nuit, mon BOARDMAN ATT 9.0 sera bien mieux au chaud mais surtout au sec avec moi.


https://www.boardmanbikes.com/gb_en/products/179-air-tt-9.0.html



Petite nuit de repos, jamais facile de trouver un sommeil profond veille d'une compétition c'est là qu'on réalise l'importance de faire des bonnes nuits de sommeil dans notre quotidien, mais aussi dés le début de semaine qui précéde une épreuve sportive.

Un réveil matinal .... dans la FRAICHEUR et l' HUMIDITE... Super ça commence bien un triathlon au mois d'Octobre.... OUIIIII ok mais c'est pas celui là dont beaucoup rêve et recherche ... !!! J'dis ça, J'dis RIEN.
Traditionnel rituel... Ca je commence à bien le gérer, on sait ce qui fonctionne et ce qui ne PASSE au final pas du TOUT. Petit déjeuner léger, bonne hydratation direct avec Affysport HYDRENERGY4 et une petite tisane histoire de se réchauffer.... On s'équipe avec le beau matériel HUUB, VCE, BOARDMAN et direction le parc à vélo avec PIPO pour ce qui risque d'être une longue journée.

- http://huubfrance.com/collections/triathlon-gear/products/huub-ds-long-course-tri-suit

Déjà beacoup de monde, ils sont matinal dans le coin... Allez on fait vite tout ce qu'il faut, dernières vérifications, on rajoute des affaires CHAUDES pour la transition vélo car franchement ça PELE.
Je me dépêche d'enfiler ma combi néopréne car vu la température GLACIALE de l'eau il va falloir s'échauffer un peu et surtout s'y habitué.... Ou PAS.
Bon ben on est bien au CHAUD dans ma combi HUUB ARCHIMEDE II.... je vais peut être songer à la garder toute la journée. Petit échauffement, l'eau est vraiment froide on reçoit rapidement la "barre au front" et les pieds ben au bout de 10 minutes ils sont congelés alors après 3000m même pas envie d'y penser ... Pour le moment.

http://huubfrance.com/collections/triathlon-wetsuits/products/huub-archimedes-2

Le départ tarde à être donné (ce sera vraiment le seul gros point négatif de l'organisation) mais on fini par ENFIN y arriver.... !!!
je ne vais pas faire de long discours sur cette partie de la course... Natation compliqué j'ai vraiment trop froid et je ne trouve pas mon rythme, je me retrouve dans un faux rythme tout du long de ces interminables 3000m jamais réelement réussi a poser ma nage le manque de repères se fait clairement sentir.

Points positifs... 
- Un VRAI départ Triathlon ou ça cogne, il faut se faire sa place ( Pas cette MERDE de RollingStart fait pour les princesses ... )
- Une Combi juste géniale une grande souplesse, agréable, efficace, facile à enlever grâce aux petits détails mais surtout innovation de cette marque Anglaise. Le système d' Ouverture et de fermeture HUUB mais c'est Magique !!!!
- Capacité à accélérer sur la fin des 2 tours natation.... mais ça c'est surement dû au fait que pendant 2000m je me suis tourner le doigt dans ..... Ou PAS.... !!!

La transition se fait en mode galére... trop froid je suis congelé et mettre les tenues CHAUDES du VCE en étant humide, (elles sont beau être de grande qualitée nos tenues de lumière... ) c'est vraiment pas évident.
Je prend mon BOARDMAN sous le bras et nous partons bras dessus, bras dessous pour une petite balade de 100 kilomètres, le TOUT en mode "CHANTIER" on va enchaîner quelques bonnes bosses et je sais vraiment pas comment je vais digérer cela.
Y a du monde et ça roule fort, le début de cette partie cycliste est assez nerveuse va falloir être attentif pour ne pas aller à la faute d'une façon ou d'une autre. Je décide de rester concentré sur mon effort et de rester tranquille, je vais laisser les autres s'énerver pour ma part je fais un premier tour prudent.... dés qu'il y a des parties favorables je me met en position AERO histoire de me faire plaisir.... Arrive la fin de parcours, et je sais que les 10 prochains kilomètres sont propices à un vélo de chrono, je décide de faire le boulot à ce moment là je commence a en avoir marre des nerveux sur leur vélo de route qui se croient sur une "CYCLO".... Les sensass sont bonnes et la tactique s'avère payante car je me retrouve rapidement seul... !!! Je décide donc de continuer dans cet esprit et de faire un deuxième tour vraiment rythmé.
Fini de gérer je passe les bosses en y mettant le rythme, le coup de pédale est efficace, en plus les jambes tournent super bien j'en suis d'ailleurs le premier surpris... Merci Coach PALAZZETTI.
J'avais hésiter à prendre mon cadre Chrono vu le profil atypique de la course mais le BOARDMAN ATT 9.0 est juste parfait sur ce coup. Ce cadre allié a une roue type 303 avant et 404 arrière est un super compromis entre polyvalence et efficacité. Je ne subit pas en montée et sur les plats et descente les capacités de cette machine sont vraiment surprenante mais aussi un gain ENORME.

On arrive sur la fin de la partie cycliste, dans 20 kilomètres ce sera bon .... Je commence déjà a penser à ce qui va suivre, économiser mes forces, préparer mes jambes à courir en adaptant mon coup de pédale fini les gros braquet, on continu a être efficace mais..... il faut aussi penser à la fraicheur des gambettes pour la course à pied qui va suivre.
Et là dans une des dernières descentes je prend un trou, je perd le contrôle de ma machine et je finirais la descente au SOL... Je vous passe les détails de la chose mais ça fait tout drôle de se voir partir à la faute, de savoir ce qui va suivre mais de rien pouvoir faire de plus.... le tout se passe à une vitesse mais en y repensant j'ai l'impression que ce moment était interminable....
Je suis en VRAC... le vélo aussi ..... Dérailleur avant MORT, frein avant MORT, la selle est descendue, et le cintre est remonté ..... Génial je n'ai pas de roues voilées ou autre soucis qui m'empêchera de finir.
Bref je finirais les derniers kilomètres dans la douleur et avec les moyens du bord en gérant au mieux tout les soucis mécaniques.

Points positifs avec le recul....
C'est que vu ma chute, ça aurait pu être vraiment pire, et BORDEL les cadres BOARDMAN de nos amis Anglais sont sacrément solide... !!! Ils savent vraiment TOUT faire ces Britishs.

Vélo posé dans la souffrance avec une seule question en tête depuis déjà plusieurs kilomètres, ma capacité à enchaîner, à courir ces 20km de CAP.
FINIR bien sûr que je le désire, le mental veut aller au bout mais le corps !!! Comment va t'il réagir ??? Est ce que cela sera possible ???
Transition chaotique... pour le coup là c'est NORMAL je prend le temps de souffler et de bien m'équiper pour la suite. Un arbitre à côté de moi me voyant grimacer et galérer me demande si ça va ??? Et pour finir me lance un "Vous êtes Tomber en vélo ???" Euhhhh Non Non j'ai trébucher en cherchant des Myrtilles.... Bref vu mon état je pense que la réponse il l'avait déjà en la posant... !!!
Allez c'est pas tout ça mais j'ai encore un peu de chemin à parcourir avant de pouvoir simplement dire JE l'ai fait, car aujourd'hui je pense que c'est bien cela le PRINCIPAL.
Les 7 premiers kilomètres se passent pas trop mal, on peu même dire bien, je reprends pas mal de concurrents c'est plutôt bon signe par contre le deuxième effet "KissCool" arrivera après avoir passé la grosse bosse ... à l'arrêt .... moins s'était pas possible où je tombais.... pour aujourd'hui ça suffit !!!
Pire encore la descente qui suit en mode trail qui me défoncera ce qui reste de hanche.
A partir d'ici je subis chaque foulées, et celle ci devient lourde. La tête n'y est plus du tout je pense uniquement aux douleurs et à l'envie que cela s'arrête problème il reste 10km qui me sépare de cela....
On repasse sur le site, proche de l'arrivée mais c'est pas pour tout de suite. Il y a une grosse ambiance, beaucoup de monde et un soutient énorme des spectateurs mais aussi des athlètes qui me voit en vrac et un peu en sang.
Je retrouve de l'énergie, du courage allez c'est sûr je finirais ce CHANTIER, je serais FINISHER mais dans combien de temps et dans quel état.... ???
Les premiers kilomètres de ce deuxième tour sont HORRIBLES j'en ai marre de cavaler en forêt entre cailloux et racines. Mes appuis sont mauvais et aucunes efficacité sur ce type de parcours aujourd'hui ce qui ne m'aide pas.
Enfin le demi-tour.... il reste 5 petits kilomètres... Je les finirais d'ailleurs avec un triathlète fort sympathique qui n'aura de cesse de m'encourager et de me pousser a continuer mon effort jusqu'au bout.
Il me permettra même de faire une fin de course à pied plus que correct.... Nous passerons la ligne ensemble enfin quasiment car le GRAND bonhomme me dira même de passer devant qu'il ne se permettra pas de me taper au sprint vu ce que je venais d'endurer. Une fois la ligne passée il me glissera simplement "Bravo et Respect d'avoir fini dans ces conditions de plus avec la manière"

Je vous avoue que je fini à BOUT moralement, physiquement je ne sais plus franchement j'ai mal partout.... Je retrouve ma famille, mes proches, mes amis et quelques Diables Bleus qui sont restés pour encourager les BOULETS.... sur le LONG...!!! Là je craque complètement un mélange entre stress, douleur, haine, fatigue et un RAS le BOL ce joyeux bordel dans ma tête se traduit par des larmes.
Je prendrais le temps de souffler avant de me dirigeais vers une tente blanche et rouge remplis de bonhommes rigolos qui au final ne m'ont pas fait rire DU TOUT.... Nettoyage, brossage et désinfections des plaies. OHHHHH bordel que ça fait mal..... Je veux rentrer laisser moi tranquille.
L'organisation vient me voir pour me demander ce qui c'était passé et m'annoncer que j'avais réalisé une belle performance vu que je me classe 15èm et que je sort le 7èm temps course à pied..... Ouais super ils sont mignons à remuer le couteau dans la PLAIE.... Bon avec des "SI" on refait le monde alors on restera sur ce résultat pas MAUVAIS.

Verdict.... première fois que je goûte au bitume et franchement ça fait sacrément MAL... SUPER je me retrouve ouvert sur tout le côté droit un peu PARTOUT, 5 semaines avant l' IRONMAN de Zurich .... Il va falloir faire au mieux pour réparer au plus vite le bonhomme mais aussi le BOARDMAN car là on est vraiment dans la dernière ligne droite.... va pas falloir trop TRAINER.

Merci à TOUTES et TOUS pour vos messages, mails post chute pour me soutenir ou simplement prendre des nouvelles. Il est toujours plus simple d'aller au bout de ses rêves, de ses objectifs divers quand TOUT "roule" pour le coup c'est derniers temps ce n'étais pas forcément le cas et c'est un peu grâce à VOUS que je tâcherais d'y aller.... !!!

ROAD TO KONA.... Malgré TOUT on y CROIT.


Un grand MERCI aux partenaires de mes Clubs le VCE Triathlon mais aussi le VCE de nous permettre de bénéficier de conditions optimales lors de nos déplacements.
Merci à EUX de nous permettre de vivre notre passion à FOND et de permettre à nos CLUBS de continuer à exister de la meilleure des manière.
Merci à EUX de nous permettre de réaliser ce genre de déplacement TOUS ensembles entre BLEUS pour y défendre NOS valeurs mais surtout les LEURS.





A Bientôt les Rigolos !!!







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire